Mérule

S’il y a un champignon qu’il ne fait pas bon inviter chez soi, c’est bien le mérule ! Particulièrement destructeur, ce champignon se nourrit du bois et prolifère rapidement. Il est capable de générer des dégâts considérables à l’intérieur de la maison, pouvant même causer des effondrements.

Difficile à diagnostiquer, son traitement doit être confié à un professionnel !

Qu’est-ce que le mérule ?

Le mérule est un cas un peu à part parmi les différentes espèces de champignons qui peuvent coloniser une habitation. Contrairement aux autres champignons et moisissures, il lui faut généralement peu d’humidité pour se développer, même si le niveau d’humidité a tout de même tendance à jouer sur sa vitesse de développement.

Le mérule se nourrit des boiseries. Les maisons principalement constituées de bois sont donc un met de choix pour ce champignon vorace qui peut causer beaucoup de dégâts. Capable de traverser les murs en ciment, le mérule apprécie particulièrement les environnements peu ventilés, clos, chauds, humides et boisés. Si la construction est neuve ou bien entretenue, il y a peu de chance qu’elle fasse son apparition.

Les premiers signes de mérule

MERULELa présence d’un mérule dans une habitation est souvent difficile à diagnostiquer. En effet, le mérule a la capacité de se développer dans la plus grande discrétion, puis stagner et reprendre son développement quand les conditions lui sont favorables. Sa prolifération est d’autant plus rapide quand la maison est mal-entretenue ou insalubre.

Quels sont les premiers signes qui peuvent vous alerter ? Parfois, c’est un plancher anormalement déformé qui peut indiquer sa présence ; parfois, la prolifération du mérule peut se traduire par un effritement, des gondolements, des boursoufflures ou toute autre déformation anormale d’un mur ou d’un plancher.

Le mérule produit de la pourriture cubique, également nommée pourriture brune. Cette forme de pourriture se caractérise par sa couleur brune, mais aussi par les stigmates qu’elle laisse sur le bois : des fentes parallèles et transversales aux fibres du bois, qui lui donne son aspect cubique.

En outre, son odeur forte et très caractéristique peut mettre sur la voie.

Le mérule : un champignon destructeur

Lorsque les occupants se rendent compte de sa présence, il n’est pas rare que le mérule se soit déjà propagé sur une grande surface. Ce champignon se niche dans les boiseries (lambris, parquet, plinthes), les escaliers et structures en bois, ce qui peut aller jusqu’à causer leur effondrement !

Même le ciment, les fils électriques, le plastique ne sont pas épargnés par ce champignon particulier destructeur.

En plus de faire courir de sérieux risques sur l’habitation, le mérule représente un danger pour la santé, en particulier chez les enfants et les personnes fragiles. Productrice de substances toxiques, le mérule est source d’allergies diverses et de troubles respiratoires allant de l’asthme à la sinusite.

Nos traitements contre le mérule dans votre maison

Si vous laissez le mérule coloniser votre intérieur, vous faites courir de grands risques à votre maison et à votre santé. Il est donc indispensable de réagir au plus vite !

Malheureusement, le Javel et l’ammoniaque sont des traitements inefficaces contre le mérule. Au contraire, ils favorisent son développement ! Faites plutôt appel à un spécialiste comme Actimur qui pourra dresser un diagnostic complet et proposer un traitement adapté à l’étendue du problème.

Nous vous proposerons différents traitements contre les mérules, qui consistent à ventiler l’air ambiant, assécher les murs ou encore injecter des barrières d’étanchéité dans les murs. Contactez-nous pour un diagnostic gratuit !

 

Demandez un diagnostic gratuit Empêchez le mérule de vous envahir avec nos traitements contre l’humidité