Comment assainir un mur humide ?

Le 29/08/20  -  Catégorie : Actimur

Vous avez peut-être constaté que certains de vos murs sont humides, subissent des infiltrations ou des remontées capillaires. En effet, dans les logements anciens ou proches de points d’eau une humidité excessive, avec un taux supérieur à 50 %, peut être présente et endommager le logement. Comment procéder pour assainir ses murs ? Quel traitement contre l’humidité privilégier ? Actimur vous explique.

Comprendre la cause de l’humidité pour bien assainir un mur

Tout d’abord, il faut comprendre d’où vient l’humidité présente sur les murs. Cela peut être dû à plusieurs raisons :

  • Une condensation causée par une mauvaise ventilation à l’intérieur du logement
  • Une remontée capillaire par infiltration d’eau, pouvant avoir plusieurs origines : vibrations répétées de véhicules provoquant des fissures, terrain gorgé d’eau, surélévation de terrain, végétation contre la façade empêchant son assèchement, ajout d’un étage, certains revêtements muraux, proximité d’une nappe phréatique, terrain marécageux ou zone inondable, etc.
  • Ou bien des fuites d’eau : dégât des eaux sur une canalisation par exemple.

Les murs les plus touchés se trouvent généralement dans les caves, les fondations, ou bien sur les murs de façade.

Outre la condensation, on peut remarquer de l’humidité par la formation de salpêtre, de plaques de moisissures, de taches noires, un papier peint qui se décolle, une peinture qui s’écaille.

Pour trouver l’origine de l’humidité il est possible de réaliser un test simple : coller une grande feuille d’aluminium au mur et la décoller au bout de quelques jours. Si la face extérieure est humide, il y a un problème de condensation, si au contraire c’est la face collée au mur qui est mouillée, il s’agit probablement de remontées capillaires. Et dans le cas où les deux côtés sont humides, il s’agit sans doute d’une combinaison des deux problèmes.

Pourquoi est-il si important d’avoir des murs sains ?

Avoir des murs sains et secs permet de réduire la sensation de froid à l’intérieur du logement et donc de réduire également les factures d’énergie.

Cela permet aussi de garantir une structure saine pour la maison, l’humidité pouvant causer des dommages importants et faire vieillir prématurément une habitation et la fragiliser, mais également abîmer vos meubles, vos livres, vos objets et vos textiles et vêtements.

Enfin, l’humidité peut causer des problèmes de santé comme des allergies, de l’asthme, des problèmes d’articulation, des maux de tête, des troubles du sommeil, des sinusites ou encore des irritations de la peau, tout particulièrement chez les personnes âgées et les enfants. Il ne faut pas attendre pour agir.

Il ne faut donc pas se contenter de nettoyer et d’appliquer un nouveau revêtement mural, il faut traiter.

Assainir un mur humide par injection

Une méthode possible pour assainir un mur humide et contrer les remontées capillaires est de procéder à des injections de barrière d’étanchéité. Une solution à base de silicone est injectée dans les fissures et microfissures du mur afin d’empêcher l’eau de s’y engouffrer et de remonter dans le mur. Cela crée une barrière d’étanchéité imperméable au niveau du sol, l’eau ne peut donc plus remonter.

Mettre en place un système de Ventilation Mécanique par Insufflation (VMI) pour assécher les murs

Une autre solution est d’améliorer la ventilation du logement grâce à une Ventilation Mécanique par Insufflation (VMI). Il s’agit d’une technique différente de la Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC), elle fonctionne sur un principe opposé : le ventilateur aspire l’air extérieur et l’insuffle à l’intérieur du logement, l’air vicié est donc poussé par la pression à l’extérieur, à travers les grilles d’aération et les fenêtres. Cela permet d’éviter l’apparition de condensation sur les murs. Un puits canadien, ou puits provençal, peut également être installé, sur le même principe cet échangeur géothermique à très basse énergie est utilisé pour réchauffer ou rafraîchir l’air dans un logement, c’est une technique souvent utilisée dans les habitations passives et écologiques.

L’installation d’une VMC pour assurer le renouvellement de l’air et éviter les murs humides

Enfin, il est également possible d’installer une Ventilation Mécanique Contrôlée pour favoriser la circulation de l’air et chasser ainsi l’humidité. Elle assure le renouvellement permanent de l’air dans les pièces, notamment la salle de bain, les toilettes et la cuisine, pièces d’eau particulièrement touchées par l’humidité.

Ces divers traitements sont complémentaires, plusieurs peuvent donc être utilisés en même temps pour garantir un assainissement total des murs de la maison.

En cas de problèmes de murs humides, contactez un professionnel de l’humidité, il posera un diagnostic humidité afin de trouver l’origine du souci et vous proposera des solutions efficaces et adaptées à votre situation. En attendant l’intervention d’un expert, n’oubliez pas d’aérer fréquemment votre logement, et de nettoyer et sécher vos murs régulièrement pour limiter le problème.

Si vos murs présentent des traces de salpêtre ou de moisissure dues à l’humidité présente, il faudra également les traiter impérativement.