Comment éviter la moisissure dans une chambre ?

Le 15/08/21  -  Catégorie : Actimur

L’apparition de moisissure dans une chambre est étroitement liée à un taux d’humidité trop élevé dans la pièce. Cela se manifeste par la présence de taches noires au niveau des murs.

Les vieux bâtiments sont les plus touchés par ce fléau. En effet, ces anciennes constructions ont été conçues différemment des habitations modernes, qui sont généralement protégées contre l’humidité émanant du sol.

La moisissure détériore petit à petit la façade des murs internes du bâtiment. En apparence, les traces sont inoffensives, toutefois elles peuvent être très dangereuses pour la santé des occupants. La présence de moisissures dans une chambre à coucher peut en effet causer diverses maladies respiratoires ou des allergies. Comment éviter ce phénomène ? Nous faisons le point pour vous.

Quelles sont les causes de la moisissure dans une chambre ?

Toutes les pièces d’un bâtiment peuvent être touchées par le fléau de la moisissure. La cause du problème peut être différente d’une pièce à l’autre. Dans une salle de bain et dans une cuisine, la concentration de vapeur d’eau est souvent à l’origine du problème. Dans une chambre à coucher, l’humidité remonte par le sol et une mauvaise ventilation favorise le développement de la moisissure.

Cause 1 : un dégât des eaux dans la chambre

Le dégât des eaux peut avoir des répercussions sur l’ensemble d’un bâtiment. Une simple fuite au niveau des tuyaux de canalisation pourra causer d’importants dégâts si celle-ci n’est pas traitée à temps. L’eau s’infiltre à l’intérieur de l’habitation au niveau du sol et des murs de soubassement. L’environnement dans la pièce devient trop humide, d’où l’apparition de la moisissure.

Cause 2 : une mauvaise ventilation de la chambre

Une chambre mal ventilée rencontre souvent des problèmes d’humidité et de moisissures. Ce problème se résout en renouvelant quotidiennement l’air dans la pièce, en ouvrant les fenêtres. Il faut également éviter de faire sécher son linge dans la pièce (si possible, l’effectuer en dehors de la maison ou de l’appartement). D’autre part, lorsque le logement est situé dans une zone humide, le taux d’humidité à l’intérieur est trop élevé. Chaque pièce doit être équipée d’un système de ventilation efficace afin de résoudre les problèmes de condensation à l’origine de la moisissure.

Cause 3 : remontée capillaire ou infiltration d’eau

L’infiltration d’eau par le sol, les murs et le plafond crée un environnement humide qui favorise le développement de la moisissure. Lorsque ce problème n’est pas traité depuis sa source, il peut causer des dégâts importants au niveau des murs et de la structure du bâtiment. Les enduits se décollent, tous les éléments en bois pourrissent et les structures en acier rouillent.

Les conséquences de la moisissure sur les murs d’une chambre

La moisissure n’est pas sans conséquences sur la santé des occupants d’un bâtiment. Elle libère des spores qui se propagent dans l’air. Lorsqu’on inhale régulièrement ces particules, on rencontre des problèmes respiratoires et des rhumatismes peuvent affecter les articulations. La présence de champignons sur les murs doit être traitée le plus rapidement possible. Arrivée à un certain stade, elle pourrait être mortelle.

Comment combattre la moisissure dans une chambre ?

La présence de moisissure dans une chambre peut être traitée de différentes manières. Dans certains cas, l’utilisation de produits est suffisante, mais dans d’autres circonstances, il est important de traiter le problème depuis sa source.

Solution 1 : utiliser des produits

Il existe différents produits et astuces utilisables pour éliminer la moisissure dans une chambre. On peut citer entre autres :

  • La soude.
  • L’eau de Javel.
  • Les produits antimoisissure.

La soude est un produit très efficace. Il suffit de mélanger 6 grammes de cette poudre avec un litre d’eau et on obtient un liquide très efficace pour traiter la moisissure. L’utilisation d’une brosse dure est nécessaire durant le traitement. Il faut frotter la partie infectée jusqu’à ce que les taches disparaissent.

La deuxième solution consiste à mélanger 25 ml d’eau de Javel avec un litre d’eau. Ici il n’est pas nécessaire de frotter le mur avec une brosse, mais d’appliquer la solution sur la partie infectée et de la laisser sécher pendant quelques heures.

Si aucune des deux solutions présentées ci-dessus n’est efficace, l’utilisation d’un produit antimoisissure sera donc nécessaire. Ce dernier doit être manipulé avec précaution en veillant à ce que la pièce soit bien ventilée.

Ces solutions éliminent les moisissures, cependant, elles ne règlent pas le problème d’humidité dans la pièce.

Solution 2 : supprimer l’humidité de la chambre

Pour traiter efficacement la moisissure, il faut se demander d’où vient l’humidité dans sa maison :

  • Du sous-sol ?
  • Des murs ?
  • Du toit ?

L’infiltration de l’eau provient généralement des murs et du sol. Dans ce cas, le traitement de l’humidité doit être réalisé par un professionnel, car l’intervention est complexe et exige un certain savoir-faire. En effet, l’injection de résines hydrophobes dans les murs est parfois nécessaire. Il est possible qu’une rénovation de façade soit également indispensable.

En outre, il est également conseillé d’installer un système de ventilation mécanique, VMC ou VMI, afin de renouveler l’air de la pièce en continu, ou ponctuellement. Ces équipements anti-humidité sont conçus pour rejeter l’air humide contenu dans la pièce vers l’extérieur.