Comment réaliser l’étanchéité d’un mur enterré par l’intérieur ?

Le 15/07/21  -  Catégorie : Actimur

La plupart des habitations équipées d’un sous-sol rencontrent des problèmes d’humidité. L’eau qui s’infiltre cause souvent des dégâts au niveau des murs enterrés.

En effet, l’origine de l’humidité dans la cave est liée à l’absence de barrières d’étanchéité sur les murs de soubassement. Les vieux bâtiments sont les plus touchés par ce fléau, car les techniciens de l’époque ne prévoyaient pas ce genre de situation.

Aujourd’hui, on rencontre moins ce type de problème d’étanchéité par l’intérieur d’un mur enterré dans les habitations modernes, sauf dans certains cas extrêmes.

Les causes d’un problème d’étanchéité sur un mur enterré

Qu’elles soient modernes ou anciennes, la plupart des habitations peuvent rencontrer un problème d’étanchéité au niveau des murs enterrés. L’origine de ce phénomène est souvent liée à :

  • Une fuite des réseaux de canalisations ou des gouttières.
  • Une mauvaise ventilation ou aération du sous-sol.

La remontée capillaire se manifeste par la remontée de l’humidité au niveau des murs de soubassement du bâtiment. Elle est due à la présence d’une eau chargée en minéraux dans le sous-sol qui s’infiltre dans les fondations et les murs.

L’humidité peut provoquer des dégâts sur l’ensemble de la structure du bâtiment si elle n’est pas traitée rapidement. De la moisissure commence à apparaître et les murs deviennent poreux et friables, ce qui pourrait avoir des conséquences désastreuses sur les fondations.

Lorsque les premiers « symptômes » commencent à apparaître, il faut faire appel à un professionnel spécialisé dans le traitement des remontées capillaires.

Pourquoi procéder à l’étanchéité d’un mur enterré par l’intérieur ?

L’humidité dans les murs est un phénomène qui constitue un réel danger non seulement pour la structure de l’habitation, mais aussi pour la santé des occupants.

Les conséquences sur la santé d’une mauvaise étanchéité d’un mur enterré

Une habitation avec un taux d’humidité assez élevé favorise le développement de certains bactéries et champignons. Lorsque le problème n’est pas traité à la source, du coniophore des caves, du mérule sur les murs et du salpêtre commencent à apparaître. Les murs et toutes les menuiseries en bois en sont infestés. Quant aux éléments en métal, ils n’échappent pas à la rouille.

L’apparition de ces champignons n’est pas sans conséquences sur la santé des occupants du bâtiment. Les spores du mérule peuvent se diffuser dans l’air, provoquant parfois des maladies respiratoires et des allergies lorsqu’elles sont inhalées. Les plus courants sont l’asthme et la rhinite.

Un taux d’humidité trop élevé dans une habitation peut également déclencher des douleurs articulaires, telles que les rhumatismes ou l’arthrose.

Les conséquences sur le bâtiment d’une mauvaise étanchéité d’un mur enterré

L’eau qui s’infiltre dans le bâtiment à travers les murs pourra provoquer des dégâts souvent désastreux si aucune mesure n’est prise à temps. Comme le premier élément touché est le mur, un contact prolongé avec de l’humidité peut causer des boursouflures sur le revêtement.

Si des matériaux sont stockés dans la cave, ceux-ci peuvent se détériorer au bout d’un certain temps. Autant, donc, traiter le problème d’humidité le plus rapidement possible.

En outre, le phénomène de la remontée capillaire peut atteindre un certain niveau dans l’habitation. Lorsque le taux d’humidité est trop élevé, celle-ci peut attaquer les pièces situées au-dessus du sous-sol. Cela se manifeste par la détérioration de la peinture et de la tapisserie, sachant qu’un environnement humide est le terrain favorable au développement du salpêtre.

Comment réaliser l’étanchéité d’un mur enterré par l’intérieur ?

Pour traiter le problème d’étanchéité d’un mur enterré, il est possible d’intervenir depuis l’extérieur ou directement à l’intérieur dans le sous-sol.

La première technique est plus compliquée à réaliser et souvent plus chère. Pour ce faire, il faut réaliser de gros travaux parfois contraignants. Les ouvriers doivent retirer toute la couche de terre située autour du bâtiment. Ce type de travaux est même souvent impossible à réaliser en zone urbaine où la plupart des bâtiments sont serrés les uns contre les autres.

Il reste donc la seconde technique qui consiste à traiter le problème à l’intérieur du bâtiment. Les techniciens procèdent à la superposition de différents matériaux sur les murs. L’idée est de créer une barrière hermétique pour contrer l’infiltration de l’eau. On appelle cette méthode le cuvelage de sous-sol.

Dans le détail, l’ouvrier réalise le décapage des revêtements du mur. Il procède ensuite à un étoupage afin de bloquer les infiltrations d’eau dans le mur. Ensuite, il enduit toute la surface de trois couches de résine hydrophobe. Enfin, la dernière étape consiste à se débarrasser de l’eau emprisonnée à l’intérieur des murs avec la mise en place d’un système de drainage périphérique. L’eau sera ainsi évacuée vers l’extérieur afin que la structure du bâtiment reste sèche.

Lorsque vous rencontrez un problème d’humidité dans votre sous-sol, n’attendez pas que le problème s’aggrave. Faites appel à un professionnel de l’étanchéité dès que les premiers symptômes commencent à apparaître.