Comment identifier et nettoyer des taches d’humidité sur un mur ?

Le 15/03/21  -  Catégorie : Actimur

Un taux d’humidité trop élevé dans une pièce se manifeste souvent par l’apparition de moisissures sur les murs. De petits points noirs apparaissent alors. Si le problème n’est pas réglé à temps, toute la façade du mur risque d’être endommagée. En effet, un taux d’humidité trop élevé peut avoir des répercussions sur la tenue des murs, mais aussi sur la santé !

Comment reconnaître une tache d’humidité ?

Les taches d’humidité se présentent de différentes manières. Avant toute intervention, il faut faire la différence entre les taches anciennes et les taches fraîches afin de trouver le traitement adapté.

Les taches d’humidité anciennes

Les anciennes taches d’humidité se distinguent par la présence de moisissures. Des taches brunâtres se sont incrustées sur la surface ou en profondeur des murs. L’origine de ce problème est souvent liée à d’éventuelles fuites au niveau de la canalisation. Il peut aussi s’agir d’un problème de condensation non traitée.

Par ailleurs, les fissures dans les murs facilitent l’infiltration de l’eau et une mauvaise ventilation ne fait qu’empirer les choses. L’apparition de taches de poudres blanchâtres (salpêtre) révèle que le problème d’humidité n’est pas récent. Le problème doit être traité rapidement, car l’état du mur se dégrade.

Les taches d’humidité fraîches

Il est plus difficile de déceler les taches d’humidité qui se sont fraîchement installées sur le bas du mur. Elles sont à peine visibles, car la différence de couleur avec les murs est faible.

Ces taches apparaissent après une infiltration ou une fuite d’eau dans les murs (résultant souvent d’un problème au niveau de la tuyauterie). Lorsque la cause vient des canalisations, il est possible de voir apparaître des tâches de couleur rougeatre. Cela provient de la rouille présente sur les tuyaux.  Les taches d’humidité fraîches se traitent plus facilement et ne laissent aucune trace sur les murs si le problème est résolu dans les temps.

Taches d’humidité : où apparaissent-elles ?

Les taches d’humidité dans les murs peuvent apparaître partout dans l’habitation, aussi bien à l’étage que dans la cave. L’eau s’infiltre généralement entre les parois des murs et endommage petit à petit toute la boiserie, le papier peint et la peinture.

Les traces d’humidité peuvent aussi apparaître au niveau du plafond. C’est généralement dû à des fuites au niveau de la toiture. L’eau s’infiltre et des auréoles commencent à apparaître sur certaines parties du plafond. Si le problème n’est pas résolu au plus vite, les dégâts peuvent s’aggraver.

En outre, il est aussi possible de rencontrer une remontée d’humidité par le sol. Ce problème est assez fréquent, notamment dans les habitations où le soubassement est en contact permanent avec l’eau du sol.

De manière générale, les tâches se manifestent souvent dans les pièces où le taux d’humidité est assez élevé comme la salle de bain ou la cuisine. Toute l’habitation peut néanmoins être concernée par ce fléau.

Les conséquences des taches d’humidité

Lorsque le taux d’humidité est assez élevé dans une habitation, les conséquences peuvent parfois être désastreuses. Non traités, la moisissure et les champignons peuvent être nocifs pour la santé. Avec les dépôts de salpêtre, ces derniers sont par exemple susceptibles d’occasionner des problèmes respiratoires aux occupants.

Côté esthétique, les taches bleues ou vertes qui se déposent sur les murs sont aussi inesthétiques. Elles peuvent donc dévaloriser votre bien immobilier aux yeux d’éventuels acquéreurs en cas de revente.

L’humidité et le bois ne font pas bon ménage. Si le problème d’humidité n’est pas traité, l’habitation devient un terrain favorable pour le mérule. Ce champignon nuisible a la fâcheuse réputation d’endommager toute la boiserie dans une habitation, y compris le mobilier !

Comment nettoyer une tache d’humidité avec moisissure ?

Lorsqu’on rencontre des problèmes d’humidité dans son habitation, il convient en premier lieu de procéder à l’assèchement des murs.

Un simple nettoyage ne suffit pas, car le problème doit être réglé à sa source. Certes, il est possible de se débarrasser facilement des petites taches noires avec un simple chiffon, mais elles peuvent apparaître rapidement dans les jours qui viennent.

Un coup de chiffon reste nécessaire durant l’étape de nettoyage. C’est primordial avant de procéder à l’assainissement des murs avec un mélange d’eau de Javel et de détergent. Le nettoyage doit se faire le plus délicatement possible afin d’éviter d’endommager la peinture. Pour terminer le travail de nettoyage, il faut procéder au séchage du mur à l’aide d’un chiffon sec.

Comment résoudre les problèmes de taches d’humidité ?

Un problème d’humidité dans l’habitation peut se résoudre par un traitement humidité des murs par injection de résine hydrophobe. En se solidifiant au contact de l’eau, la résine fera office de barrière qui empêchera l’eau de s’infiltrer.

En revanche, la technique de la saignée est aussi efficace, mais encore plus délicate à réaliser. Elle nécessite la réalisation de rainures tout le long des murs afin d’y installer une membrane d’étanchéité. Malheureusement, le travail se complique lorsqu’on fait face à un mur porteur.

Il est également possible de résoudre le problème d’humidité grâce à la mise en place d’un système VMC ou VMI. Ces deux procédés consistent à faire disparaître l’humidité grâce à un système de ventilation mécanique.

Lorsque l’habitation est parfaitement étanche, on peut procéder à la peinture de la façade des murs endommagés, sans oublier d’optimiser l’isolation de la maison.

Quelle que soit la technique choisie, il est vivement recommandé de faire appel à une entreprise de traitement de l’humidité pour assurer la qualité des travaux.