Comment traiter l’humidité sur un mur en pierre ?

Le 15/07/22  -  Catégorie : Actimur

Nous avons, en France, cette chance d’avoir beaucoup de belles maisons anciennes en pierre, qui apportent leur lot d’avantages… mais également leurs inconvénients ! Parmi ces derniers, il y a celui qu’elles sont particulièrement sensibles à l’humidité. En effet, les maisons anciennes sont souvent construites avec des matériaux poreux. Lorsque le taux d’humidité est supérieur à la limite recommandée, cela présente un danger pour votre logement, mais également pour votre santé. Comment lutter contre l’humidité des murs dans une vieille maison en pierre ? Réponses.

Quels sont les symptômes de l’humidité dans une maison ancienne ?

Qu’est-ce qu’une maçonnerie humide et comment l’identifier ? On distingue deux types d’humidité : l’humidité structurelle et l’humidité relative.

L’humidité structurelle est celle causée par une remontée d’humidité par le sol : des infiltrations ou des remontées capillaires sont constatées dans des bâtiments anciens ou bien plus récents mais dont la maçonnerie a été mal réalisée. Il y a donc de l’humidité dans les murs.

L’humidité relative résulte plutôt d’un manque de renouvellement de l’air, ce qui cause de la condensation.

Les premiers signes montrant que le taux d’humidité d’un logement est trop élevé sont l’apparition de salpêtre (des dépôts de nitrate de potassium), de mérule (un champignon brun) dans le bois, de taches sombres, d’auréoles humides ou encore de moisissures sur les murs, le sol et les plafonds.

On peut remarquer également de la condensation d’eau sur les fenêtres. Et les habitants peuvent constater des problèmes de santé : sentiment d’inconfort thermique, réactions allergiques, asthme, bronchites, yeux irrités, etc.

Les conséquences d’avoir des murs humides dans sa maison

Des murs humides en pierre apportent de nombreux désagréments : une mauvaise qualité de l’air intérieur, une odeur de moisi, une dégradation de l’isolation thermique, des dégradations des plâtres, des enduits et des peintures, par le salpêtre et les moisissures, un risque de mise en danger de la structure du logement. Mais cela a, également, un impact non négligeable sur la santé des habitants, l’humidité pouvant provoquer des allergies, des problèmes respiratoires, cutanés ou articulaires tels qu’une toux chronique, des rhinites, une dermatite ou encore de l’arthrose.

Quelles sont les différentes causes des murs humides dans une maison ancienne ?

Pour résoudre un problème d’humidité dans une maison ancienne en pierre, il faut d’abord déterminer d’où vient l’humidité dans la maison.

Plusieurs causes peuvent expliquer cela :

  • Un défaut de ventilation et d’aération, menant à la formation de condensation.
  • Des remontées capillaires dans les murs poreux.
  • Une humidité de concentration et d’infiltration de l’eau libre.
  • Un manque d’électro-osmose.
  • Des infiltrations d’eau.
  • Des fuites de tuyaux ou de conduits d’écoulement.
  • Une malfaçon lors de la construction du bâtiment, par exemple un défaut dans la toiture.

Quelles sont les solutions pour lutter contre l’humidité dans une maison ancienne ?

Une fois que la cause de l’humidité a été identifiée, il faut s’attaquer à résoudre ces problèmes d’humidité. La solution dépend évidemment de la cause, car il ne faut pas simplement résoudre les symptômes mais bien s’attaquer à l’origine du problème, pour un résultat durable.

Ainsi, pour les remontées par capillarité, l’injection d’une barrière chimique ou par électro-osmose, ou bien une pose de drains pourrait s’avérer efficace. Pour une cave ou un garage enterré humide, on conseillera peut-être un cuvelage. L’installation d’une Ventilation Mécanique par Insufflation (VMI) ou d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) s’avérera nécessaire en cas de manque d’aération ou de ventilation. Mais d’autres solutions sont envisageables, en fonction de la cause : hydrofugation de la façade en pierre, drainage des eaux autour de l’habitation, réfection de la toiture, etc. À chaque problème son traitement contre l’humidité.

Quelques règles pour éviter l’humidité dans votre maison ancienne

Pour lutter au quotidien contre l’humidité par de petits gestes, voici des astuces faciles à appliquer dans votre maison ancienne :

  • Pensez à aérer votre logement tous les jours, au moins pendant 10 minutes, cela permet de renouveler l’air et de chasser l’humidité.
  • Si vous le pouvez, faites sécher votre linge à l’extérieur, ou bien à défaut dans une pièce bien ventilée, et là encore pensez à aérer.
  • Entretenez vos bouches d’aération, elles doivent toujours être propres et dégagées.
  • Si votre salle de bain est très humide, laissez le système de ventilation tourner plus longtemps, pour éviter la formation de moisissures.
  • Chauffez votre logement à au moins 15 degrés dans toutes les pièces.
  • Soyez attentif aux premiers signes d’humidité (taches, fissures, salpêtre), il vaut mieux agir le plus tôt possible.

Si vous avez constaté un important problème d’humidité dans votre maison ancienne aux murs en pierre, contactez un professionnel de l’humidité. Il posera un diagnostic humidité gratuitement, en vous proposant des solutions adaptées aux soucis détectés. Plus le problème sera pris à temps, moins vous débourserez d’argent. Tenter de réparer ou d’effectuer des travaux de rénovation soi-même, si l’on n’est pas connaisseur en la matière, peut empirer les choses, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel !